Accès direct au contenu

Suivez nous sur

>
Connexion à l'intranet

mot de passe oublié

Ecole agricole Groupe ESA

Recherche

Accueil > Recherche

Recherche_communications, Recherche tous, Vie de l'établissement, Partenariats

Ateliers 10 et 11 juillet 2012

  • imprimer
  • Version PDF
  • Partager sur

Colloque " Les élites agricoles et rurales : héritages et perspectives "

Quels responsables, entrepreneurs, leaders pour quel développement ?

Quatre ateliers sont programmés  (Le programme définitif ainsi que le nom des intervenants vous seront confirmés très prochainement) :

  • le mardi 10 juillet de 13h30 à 16h10
  • le mercredi 11 juillet de 8h30 à 12h00.


Ensemble 1 :
La reproduction sociale des élites rurales : le capital symbolique des grandes familles rurales ;
les élites héritières / en mutation / introuvables

Le premier ensemble de communications s’inscrit dans une problématique de reproduction sociale, fondée sur le capital symbolique des grandes familles rurales. Certaines communications placent l’héritage au cœur de ce mécanisme où, en s’impliquant dans leurs dynamiques de développement, des grandes familles entreprennent des changements dans l’objectif de maintenir leur emprise sur les territoires. D’autres communications s’intéressent aussi à la dimension économique de ce capital, à travers une bourgeoisie rurale dont l’ascension sociale est fondée sur le développement du négoce, tout en cherchant à dominer la société locale ; dans chacun de ces cas, il s’agit de comprendre les conditions économiques et sociales de l’émergence et/ou de la disparition de bourgeois ruraux. Constituant des contre exemples, d’autres communications traitent du caractère introuvable ou inexistant d’élites qui ne parviennent pas à enclencher des dynamiques de développement économique et social dans leurs territoires.

Ensemble 2 : La maîtrise des dispositifs d’accompagnement du développement local ou la nouvelle expertise de leaders / responsables / entrepreneurs

Le deuxième ensemble de communications s’intéresse aux dispositifs d’accompagnement des politiques de développement local, qui nécessitent des formes nouvelles d’expertise pour maîtriser à une échelle locale des processus de changement contraints ou délibérés. Ces acteurs sont de trois types :
  • Des agents de développement : en montagne dans les années 1960, avec la transformation fromagère d’AOC ; en Argentine et au Brésil, une approche comparée des processus d’accompagnement de formes d’agriculture entrepreneuriale ou familiale.
  • Des acteurs émergents à travers un dispositif de développement rural européen - gestionnaires, managers de projets, élus locaux -, à travers les Groupes d’Action Locale de projets Leader dans les ex-pays socialistes (Hongrie, Allemagne orientale, République tchèque).
  • Des dynamiques de développement par projet, à l’échelle communale ou intercommunale, impliquant des responsables professionnels, des élus locaux et/ou des techniciens.

Ensemble 3 : L’engagement de responsables et leaders dans les instances politiques locales vu en termes de stratégie personnelle

Un troisième ensemble de communications concerne l’analyse de l’engagement de leaders ou responsables politiques ou professionnels locaux dans la vie municipale ou intercommunale, en termes de stratégie personnelle. Comment caractériser le jeu de ces acteurs ? Quelles sont leurs capacités à influer la définition des orientations collectives dans les territoires ? Certaines communications concernent différents types d’élus locaux et leurs capacités à prendre place dans le pouvoir local, tandis que d’autres se sont focalisées sur des représentants professionnels, en termes de sollicitation, d’implication ou de posture dans des débats locaux portant des enjeux de développement dans des territoires.

Ensemble 4 : Place et rôle du capital social dans l’émergence d’acteurs du développement territorial

Un quatrième ensemble de communications explicite la place et le rôle du capital social / des réseaux personnels, à l’échelle locale et/ou régionale en tant que ressource pour des acteurs très divers : entrepreneurs ruraux, artisanaux, industriels et agricoles ; responsables élus ou techniciens du développement territorial ; leaders ruraux de la féminité, de la néo-ruralité ou de l’organisation professionnelle. Les différentes communications montrent la spécificité de ces formes de capital - professionnelles, statutaires, idéologiques, techniques et/ou sociales - et leur contribution à l’engagement et à l’influence des acteurs sociaux dans le développement local.

Retour

Programme 10 juillet

Programme 11 juillet



Actualités UR LARESS


Toutes les actualités recherche

Voir aussi

Publications & Consultances [PDF - 232 Ko]

Offres de stage & de thèse 

 

 

Rechercher un article

Rechercher un article

Retrouvez tous
les sites du groupe :