Recherche

Financement formation continue et formation à distance

Financements selon les modalités

Enseignement à distance – CERCA

  • Plan de formation d’entreprise
  • Congé individuel de formation (CIF)
  • Contrat de professionnalisation
  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Période de professionnalisation
  • Congé de reclassement

Formation continue à plein temps

  • Plan de formation d’entreprise
  • Congé individuel de formation (CIF)
  • Congé de reclassement
  • Stagiaire de la formation professionnelle

Formation continue en alternance

  • Plan de formation d’entreprise
  • Congé individuel de formation (CIF)
  • Contrat de professionnalisation
  • Contrat d’apprentissage
  • Période de professionnalisation
  • Congé de reclassement

Financements selon votre statut

Vous êtes salarié

  • Plan de formation de l’entreprise

Les entreprises financent annuellement de la formation professionnelle continue pour leurs salariés. Vous devez vous adresser à votre entreprise pour faire inclure votre projet de formation dans son plan de formation.

Les frais occasionnés par la formation sont pris en charge par l’employeur (frais de stage, de transport, d’hébergement).

Si l’employeur donne son accord, l’ESA proposera une convention de formation professionnelle à votre entreprise.

  • Congé Individuel de Formation (CIF)

Tout salarié justifiant d’une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non a le droit de suivre à son initiative et à titre individuel des actions de formation. Ce droit s’applique quel que soit le contrat de travail (CDD, CDI, temps partiel, travailleur temporaire, intermittent…).
Vous devez prendre contact avec l’organisme collecteur auquel cotise votre entreprise qui vous donnera les informations et les délais pour faire la demande de prise en charge. (FAFSEA, OPCALIM, FONGECIF)

  • Compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF), alimenté en heures, est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (Dif) mais les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du Dif et pourront les mobiliser jusqu’au 31 décembre 2020.

  • Période de professionnalisation

La période de professionnalisation permet à l’employeur et au salarié de bâtir un parcours de professionnalisation, financé par un OPCA. Réservée à certaines catégories de salariés, elle est mise en œuvre soit dans le cadre du CPF, soit dans le cadre du plan de formation. Basée sur l’alternance, elle associe des enseignements généraux, technologiques et professionnels et la pratique en entreprise et rapport avec la qualification recherchée. L’ESA proposera un devis de formation.

Vous êtes « non-salarié »

  • Vous êtes «non salarié» agricole

Vous êtes exploitant agricole, associé d’exploitation, conjoint ou membre de la
famille, VIVEA peut assurer la prise en charge totale ou partielle des coûts pédagogiques de votre formation. Vous devez adresser la demande à votre VIVEA départemental.

  • Vous êtes «non salarié» hors agriculture

Vous êtes artisan, commerçant, travailleur indépendant.
Quel que soit votre secteur d’activité, votre formation peut faire l’objet d’une demande de prise en charge auprès de l’organisme collecteur de fonds de la formation professionnelle dont vous relevez.

Plus d’infos sur : www.centre-inffo.fr

Vous êtes demandeur d’emploi indemnisé

Vous avez différentes possibilités de financer votre formation :

  • Le Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE)

La nouvelle convention chômage prévoit que le demandeur d’emploi ayant cotisé au moins 6 mois au cours des 22 derniers mois peut bénéficier de l’AREF (Aide au Retour à l’Emploi/Formation). Selon les cas, cette allocation est maintenue pendant tout ou partie de la formation.

  • Le congé de reclassement

Vous pouvez en bénéficier dans le cas d’un licenciement pour motif économique. Le congé de reclassement est d’une durée comprise entre 4 et 9 mois. Cela vous donne droit à une rémunération par l’employeur et à une prise en charge partielle des coûts de formation.
Vous devez vous adresser à l’équipe technique de reclassement de votre Pôle Emploi.

Vous êtes demandeur d’emploi non indemnisé

Vous avez différentes possibilités de financer votre formation :

  • Les contrats d’insertion pour l’emploi

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail, CDI ou CDD qui comprend des actions de formation de 6 à 24 mois devant représenter 15 à 25% de la durée totale du contrat (150h minimum). Ce pourcentage peut être plus important pour des formations diplômantes selon l’accord de la branche.

  • D’autres contrats de travail permettent de se former :

– Contrat Initiative Emploi (CIE)
– Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE)
– Contrat d’insertion – Revenu minimum d’activité (CI-RMA)
– Contrat Avenir (CAV)
– Contrat emploi-formation agricole