Recherche

OBJECTIFS

L’implantation de légumineuses « plantes de services » apparait comme une solution intéressante et pertinente pour réduire l’utilisation d’intrants chimiques.
Le principe est de valoriser les services rendus par ces plantes sur la régulation naturelle des bioagresseurs et la fixation d’azote, pour réduire la dépendance vis-à-vis des pesticides et des engrais azotés de synthèse. Cependant, des références restent à acquérir sur les espèces à associer pour obtenir une bonne synergie et s’adapter à différents contextes pédo-climatiques.

Le projet vise à étudier ces associations pour deux cultures majeures de nos assolements : le blé tendre d’hiver et le colza d’hiver.
Les services écosytémiques rendus, tels que la régulation des bioagresseurs, le recyclage de l’azote, l’amélioration de la production et la réduction de l’énergie, seront évalués sur les cultures en place et les suivantes, à la fois via des essais analytiques et en réseau de parcelles agricoles.
Des outils d’évaluation multicritères de la durabilité des systèmes valorisant les plantes de services sont créées, afin de raisonner leur fertilisation azotée et aider au choix d’espèces à associer.

Coordinateur du projet : INRA Grignon

Contact LEVA : Christophe NAUDIN

Partenaires : UR LEVA-Groupe ESA, ISARA Lyon, Chambres d’Agriculture (02, 16, 17, 27, 49, 60, 76, 77, 79, 80) in Vivo, Jouffray Drillaud, Arvalis-Institut du Végétal, Cetiom

Type de projet et/ou financement projet CASDAR