Recherche

OBJECTIFS

Le projet proposé s’inscrit dans un contexte agricole nécessitant de repenser les systèmes de production pour accroître leur durabilité tout en maintenant voire en augmentant leur rentabilité.
Diversifier les systèmes de culture actuels (introduction de légumineuses, augmentation de la couverture des sols, introduction d’espèces pérennes …) est considérée comme une voie privilégiée mais qui présente aujourd’hui des freins importants à sa mise en œuvre (faible compétitivité de certaines espèces, manque de références techniques et économiques sur des pratiques innovantes…).
Les Pays de la Loire se caractérisent par une diversité de productions et de filières mais avec de fortes spécialisations des exploitations.
L’originalité du projet est de travailler conjointement sur la production de fourrage et la production de semences aujourd’hui déconnectées, en faisant l’hypothèse que la combinaison de ces productions dans les exploitations ainsi que l’optimisation de la pérennité des cultures et des associations entre elles seraient des leviers pertinents à activer.
Le projet a pour objectif de concevoir et évaluer différentes rotations culturales sur 4 ans intégrant du maïs ensilage et des cultures mixtes (production de fourrage et de semences) que sont la fétuque et le trèfle violet. Ces espèces seront implantées sous couvert de maïs et combinées entre elles pour faciliter leur implantation, augmenter la couverture des sols et réduire l’usage des intrants (engrais azotés et herbicides).

RESULTATS ET VALORISATION ATTENDUS

Ces innovations dans les modes d’implantation et de conduites culturales devraient contribuer à la fois à sécuriser la production de fourrage tout en augmentant la rentabilité de la production de semences fourragères aujourd’hui considérée insuffisamment compétitive par rapport aux grandes cultures.
Un 1er volet comparera des successions de cultures innovantes en station expérimentale et analysera les performances aux échelles annuelle et pluriannuelle avec un bilan technique, économique et environnemental après les 4 ans.
Un 2ème volet comprendra un diagnostic de pratiques existantes chez des agriculteurs innovants de la région et l’analyse des freins et leviers à l’adoption de ces systèmes mixtes.

Coordinateur du projet : Guénaëlle Hellou, UR LEVA ESA

Partenaires : UR LEVA de l’ESA, FNAMS (Fédération Nationale des Agriculteurs multiplicateurs de semence), RAGT Semences, Benoist Sem, ARVALIS Institut du Végétal, UMR IRHS Angers.

Type de projet et/ou financement : Projet labellisé par le Pôle de Compétitivité Végépolys, financé par la Région Pays-de-la-Loire (Projet régional de recherche et expérimentation)