Recherche

PerfCom a pour objectif d’évaluer, sur des agrosystèmes innovants à faibles intrants, en agriculture conventionnelle ou biologique, l’intérêt de peuplements végétaux complexes – pluri-spécifiques ou pluri-variétaux – en terme d’efficience d’utilisation des ressources en N et P du sol.

OBJECTIFS

L’intensification écologique des agrosystèmes impose une meilleure efficience d’utilisation des ressources en N et P du sol.
Notre postulat est que la faible efficience des cultures tient à la faible diversité fonctionnelle des couverts végétaux en grande culture : dans un peuplement mono-spécifique mono-variétal, les plantes sont en compétition pour les mêmes ressources, utilisant les mêmes pools de N et P du sol, tout en laissant de côté d’autres pools. Les concepts de complémentarité de niches écologiques et de facilitation appliqués aux agrosystèmes incitent à la conception et mise en place de peuplements présentant une plus grande diversité fonctionnelle, permettant aux espèces et/ou variétés associées une meilleure exploitation des ressources du sol en ayant accès à des pools différents de N et P.
PerfCom a pour objectif d’évaluer, sur des agrosystèmes innovants à faibles intrants, en agriculture conventionnelle ou biologique, l’intérêt de peuplements végétaux complexes – pluri-spécifiques ou pluri-variétaux – en terme d’efficience d’utilisation des ressources en N et P du sol. Cette évaluation combine des approches bio-techniques (génétique végétale, écologie et biogéochimie du sol, écophysiologie et agronomie) et socio-économiques, dans le cadre de recherches en conditions contrôlées (du microcosme à la parcelle en station expérimentale) et de recherches participatives (en réseau de parcelles d’agriculteurs d’un même territoire rural).

Coordinateur du projet : Philippe Hinsinger (INRA de Montpellier, UMR Eco&Sols)

Responsable du partenariat LEVA Joëlle Fustec

Type de projet et/ou de financement : Agence Nationale de la Recherche

Autres partenaires : INRA Montpellier, IRD Montpellier, SupAgro Montpellier, INRA Toulouse, BioCiVAm, Arvalis Institut du Végétal.