Eco3vic : écoconception collective pour l’accompagnement au changement de pratiques en viticulture.

OBJECTIF : FAVORISER L’ADOPTION D’ITINÉRAIRES TECHNIQUES VITICOLES ÉCO-CONÇUS PAR DES DÉMARCHES PARTICIPATIVES

Malgré les efforts de réduction d’emploi de pesticides avec les plans Ecophyto I et II, la viticulture française peut faire mieux. C’est l’objectif visé par le programme de recherche Eco3vic, financé par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de
l’Energie (ADEME). Sa finalité est de concevoir une démarche globale d’écoconception participative d’itinéraires techniques viticoles, afin de favoriser l’adoption, par les vignerons, de pratiques jugées moins impactantes sur l’environnement, du point de vue de l’analyse du cycle de vie (ACV).

Cette méthode, qui intègre toutes les phases du processus de production d’un produit – ici le raisin – prend en compte l’ensemble des impacts en termes de pollution, de production de gaz à effet de serre, et d’utilisation des ressources.
L’identification de pratiques vertueuses sera couplée à une estimation de leurs coûts économiques et à une analyse sociologique des freins et des leviers qui permettrons leur adoption par les professionnels.
En parallèle, une série d’ateliers faisant travailler ensemble viticulteurs et conseillers favorisera la conception d’itinéraires techniques plus respectueux de l’environnement et adaptés au contexte local du Val de Loire.

Contact au GRAPPE : Frédérique JOURJON – f.jourjon@groupe-esa.com

Aller plus loin