Accès direct au contenu

Suivez nous sur

>
Connexion à l'intranet

mot de passe oublié

Ecole agricole Groupe ESA

Recherche

Accueil > Recherche

Recherche tous, Recherche_communications, Vie de l'établissement

Soutenance de thèse Mohamed Lamine ASKOURA

Recherche tous, Recherche_communications, Vie de l'établissement

  • imprimer
  • Version PDF
  • Partager sur

le 30 mai 2016

à 14h

Mohamed Lamine ASKOURA soutiendra sa thèse lundi 30 mai, en vue de l’obtention du grade de Docteur de l’Université d’Angers.

Soutenance de thèse

Soutenance de thèse


Sujet :

Etude expérimentale et théorique de la propagation de la lumière dans les tissus de la pomme. Application à un procédé optique de spectroscopie laser résolue dans l’espace.




Composition du jury :

David ROUSSEAU

Professeur des Universités, Université Lyon1-INSA, Lyon

Rapporteur

Lorenzo SPINELLI

Chercheur CNR, politecnico di Milano, Italie

Rapporteur

Abdelhak AMBARI

Professeur des Universités, ENSAM, Angers

Examinateur

Régis BARILLE

Professeur des Universités, Université d’Angers

Examinateur

Marc LAHAYE

Directeur de Recherche, INRA, Nantes

Examinateur

Jean-Pierre L’HUILLIER

Professeur des Universités, ENSAM, Angers

Directeur de thèse

Emmanuel MADIETA

Dr, Enseignant-Chercheur, Groupe ESA, Angers

Encadrant de thèse

 

 

 

 

 

 

Résumé

L’interaction de la lumière avec des matériaux biologiques tels que les fruits et légumes est un phénomène complexe qui implique l'absorption et la diffusion de la lumière dans leurs structures (chair et peau). Afin d'estimer l’effet de la peau sur la propagation de la lumière dans des échantillons de pommes, des études expérimentales et numériques ont été menées. Un système d'imagerie multispectrale (633, 763, 784 et 852 nm) a été mis au point pour capturer des images rétrodiffusées à la surface de pommes entières ou coupées, pelées ou non pelées (Granny Smith, Royal Gala, et Golden Delicious). L’originalité de l’instrumentation repose sur la possibilité de reconstruire les signaux rétrodiffusés (initialement saturés) et d’extraire des paramètres optiques internes (µa et µ's) par une méthode inverse optimisée. L’étude numérique est principalement fondée sur la méthode stochastique de Monte Carlo. La pomme est simulée comme une sphère renfermant la chair et entourée d'une couche mince figurant la peau. Une comparaison entre les données expérimentales et numériques a été réalisée en considérant les deux configurations de tissus (pommes entières et coupées), avec et sans peau. Ces investigations montrent que la peau influence fortement la propagation de la lumière dans les pommes à proximité de l'axe optique. Un dernier volet a porté sur la recherche de corrélations entre les paramètres optiques recouvrés (µa et µ's) et les paramètres mécaniques ou rhéologiques. Il a été montré que le coefficient de diffusion réduit (µ's) peut prédire la fermeté de la pomme. Des corrélations ont été également établies entre les paramètres optiques (µa, µ's et µeff) et les deux modules élastique (G') et visqueux (G'') des purées de pommes.


En savoir plus :

Unité de Recherche GRAPPE

Lieu(x) :
Amphi 2288 à l'ESA, Angers

Toutes les actualités


Rechercher une actualité

Rechercher une actualité

Retrouvez tous
les sites du groupe :