Recherche

Où avez-vous réalisé votre stage ?
Bérénice : « C’était en Suisse dans l’agriculture urbaine. C’était une serre de production avec de l’aquaponie (les poissons et les plantes). C’était au milieu de la ville, au-dessus d’un bâtiment. »
Amélie : «  J’étais en productions horticoles. »


Votre expérience au Pays-Bas vous donne-t-elle envie de continuer à l’international ?
Amélie : « Oui, on veut continuer. En ce qui me concerne, j’aimerais bien essayer d’aller aux USA et au Canada. La dimension internationale est très importante aujourd’hui je pense.


Quels souvenirs de l’ESA vous ont marqué ?
Bérénice : « On a été très bien accueillies par la classe. »
Amélie : « A l’ESA on a fait de la génétique, de la génomique, on a  travaillé sur des matières assez poussées, alors qu’aux Pays-Bas, c’était beaucoup plus général. »


Un message pour un étudiant qui souhaiterait réaliser la même formation ?
« Fais-le. Il faut se lancer, il ne faut pas avoir peur. Il ne faut pas appréhender, il faut justement remercier l’opportunité de pouvoir accéder à tout ça. Ça a été une très bonne et riche expérience. On est tous partis de 0, on ne se connaissait pas et aujourd’hui on est liés. »