Recherche

« Avant d’arriver en Bachelor of science agribusiness et licence marketing et vins de terroirs, j’ai réalisé un BTS ACSE, je venais du milieu agricole. Ce que je voulais avec la formation agribusiness, c’était avoir une formation qui puisse m’ouvrir à l’international. »

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre formation ?

« Business plan, export planning, marketing plan, marketing strategies : tous ces outils qu’on peut retrouver et qui nous permettent de travailler dans une dimension international. »

Après votre formation, dans quel domaine souhaiteriez-vous vous orienter ?

« Le machinisme principalement, mais si je peux avoir des opportunités dans le secteur viticole à l’international, je pense que je verrai en fonction des opportunités. »

Vos meilleurs souvenirs à l’ESA ?

« Ce serait la convivialité, la rencontre avec les gens, le professionnalisme, les moyens mis à notre disposition, toutes les sorties terrains qu’on a eu, les dégustations, le contenu des cours qui était riche, la rencontre avec les étudiants internationaux (on avait 32 nationalités différentes sur le campus). J’ai eu des contacts avec des professionnels aux pays bas et c’était très enrichissant, j’en garde un très bon souvenir. Le contenu des cours était en anglais, donc c’était vraiment super. »

Un conseil pour un étudiant qui voudrait suivre la même formation que vous ?

« S’il souhaite vraiment travailler à l’international, il faut faire cette formation là car c’est très enrichissant et complet. C’est une formation qui est exigeante, mais s’il est motivé il faut y aller et ne pas hésiter. »