Recherche

« Je suis en reconversion professionnelle dans le domaine du paysage après avoir travaillé dans l’associatif pendant plusieurs années sur des missions intéressantes mais surtout avec un travail quotidien qui était administratif et financier. Je voulais changer un peu de métier, apprendre de nouvelles choses, mais surtout travailler de manière plus manuelle, avec une part de créativité et un contact avec le monde végétal, c’est ce que je recherchais. »

Pourquoi avoir choisi le BTS Aménagement Paysager ?

«J’ai commencé le BTS Aménagement Paysager dans l’idée de travailler sur le terrain. Le temps passant, je me suis dit que finalement, pouvoir gérer un projet « de A à Z » en paysage serait intéressant. J’ai profité de l’opportunité de faire une formation d’une semaine en CAO-DAO infographie paysagère que proposait aussi l’ESA, ce qui permettra de travailler d’avantage en conception. »

Pourquoi l’enseignement à distance à l’ESA?

« A l’ESA parce que je me suis renseigné, je pense comme tout le monde, par rapport aux différentes écoles qui proposaient l’enseignement à distance pour le BTS Aménagement Paysager. Il m’a semblé que c’était l’école la plus sérieuse à ce niveau-là, et je ne pense pas m’être trompé. »

Les points forts de cette formation ?

« C’est la qualité des cours qui a été dispensée. Contrairement à d’autres diplômes que j’ai pu avoir dans le passé, je pense que ce BTS là m’a vraiment apporté des connaissances et je m’en sers tous les jours dans mon travail d’aujourd’hui. »

Vos projets professionnels ?

« J’ai commencé à travailler en tant que chef d’équipe dans une entreprise d’insertion basée à Bruxelles dans le paysage, dans l’entretien et la création de jardins. J’aimerais aussi par la suite, mettre un pied en bureau d’étude paysagère pour travailler d’avantage sur la conception des jardins et pouvoir ensuite faire les jardins « de A à Z », de la conception à la réalisation. »

Un conseil pour ceux qui envisagent de passer un diplôme en enseignement à distance ?

« Je lui conseillerai d’être persévérant, de s’astreindre à un volume horaire hebdomadaire constant, de ne pas lâcher prise, et de ne pas hésiter à communiquer avec les autres étudiants qui suivent cette formation ainsi qu’avec les responsables de la formation qui sont disponibles. »

Si vous deviez résumer le BTS Aménagement Paysager en 3 mots ?

« En trois mots : Connaissance, persévérance et une bouffée d’air. »