Recherche

 Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

« A l’origine j’ai fait un BTS agricole, un BTS ACSE spécialisé dans la gestion des entreprises agricoles. J’ai poursuivi sur une Licence pro MEA (Management des Entreprises Agricoles) pour approfondir le côté gestion et accompagnement des agriculteurs. »

Quelles étaient vos missions en entreprises ?

« Dans un premier temps, c’était surtout la découverte des outils informatiques qui servent au niveau de la comptabilité. Petit à petit, j’ai commencé à monter et préparer les bilans, les dossiers qui sont remis en fin d’exercices aux exploitants, et préparer le travail pour les conseillers, sortir une première analyse de l’exercice. »

Pourquoi avoir choisi l’apprentissage ?

« Au niveau financier, l’école coûte moins cher, il y a une rémunération tous les mois. Au niveau professionnel, je trouve ça très intéressant pour la formation, entrer dans la vie professionnel, y mettre un pied avant de sortir de l’Ecole. Le point le plus important c’est l’organisation, réussir à s’organiser soi-même dans son travail, également avoir un aperçu du travail en équipe comme il y a dans les cabinets comptables, ce qui est totalement différent des exploitations agricoles que j’ai pu voir en BTSA. »

 Quelles sont les qualités d’un bon apprenti ?

« De savoir s’adapter, être à l’écoute des différentes remarques sur notre travail, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, ça permet de s’améliorer. »

Quelles sont les qualités d’un bon maître d’apprentissage ?

« D’être à l’écoute, d’être disponible pour répondre aux questions quand il y en a, également d’être pédagogue, de réussir à expliquer les choses correctement. »

Quels sont vos souvenirs de l’ESA ?

« De très bons moments, il y a avait une très bonne ambiance au niveau de la classe et au niveau du travail. On avait la chance d’être un petit groupe de 18 élèves, c’est très intéressant pour l’apprentissage, pour les cours, pour répondre aux questions, et pour la participation. »