Accès direct au contenu

Suivez nous sur

>
Connexion à l'intranet

mot de passe oublié

Ecole agricole Groupe ESA

Témoignages

Accueil > Vie étudiante > Etre étudiant à l'ESA > Témoignages

Vie étudiante, Vie de l'établissement

Témoignages sur les associations

  • imprimer
  • Version PDF
  • Partager sur

Concours et prix : Projet de création ou reprise d’entreprise

« Ce concours d'appels à idées innovantes et à la création montre l'intérêt de l'école à encourager l'entreprenariat auprès des étudiants d'aujourd’hui qui seront les chefs d'entreprise de demain ».
Nicolas BERTHELOT, 2e lauréat (diplôme d'Entrepreneuriat du Groupe ESA lauréat d’un chèque de 8000 euros lors de la 1ère édition du Concours Projet de création ou reprise d’entreprise)
------------------------------
« Ce concours est une véritable opportunité pour les étudiantsqui ont déjà des projets professionnels en tête et qui plus est, lorsqu'ils ont un caractère innovant. Cela fait déjà plusieurs années que j'ai cette idée en tête. J'appréhendais tellement que des professionnels innovent avant moi au motif que je ne suis pas encore sur le marché du travail comme cela a déjà été le cas pour des idées antérieures ».
Rémy DE GROULARD, (diplôme d'Entrepreneuriat du Groupe ESA et lauréat d’un chèque de  1 000 euros lors de la 1ère édition du Concours Projet de création ou reprise d’entreprise
------------------------------

La Junior Entreprise OSERJunior Entreprise Esa

 

« En complément, à l’Association OSER (Ouest Service Etude Recherche) nous mettons en relations les entreprises ayant des projets d’étude ou de missions spécifiques avec des étudiants ayant les compétences requises ».

« En fonction des demandes formulées par les entreprises, nous faisons appel aux étudiants ESA qui se sont portés volontaires auprès de notre Junior-Entreprise ».

« Nous n’envoyons que des étudiants qui ont déjà acquis les compétences demandées lors des cours, en tenant compte des sensibilités et des préférences exprimées ».

« Les étudiants prennent ce job au sérieux. Ils comprennent qu’ils sont hors du cadre scolaire et qu’ils peuvent aussi construire leur avenir professionnel dans ces contacts. Ils n’ont pas le droit à l’erreur et sont jugés par l’entreprise comme des professionnels car ils seront rémunérés. Cela va au-delà du rôle pédagogique »

Pierre-Henri HAMON, Président d’OSER en 2008






Consulter les brochures institutionnelles

Rechercher un article

Rechercher un article

Retrouvez tous
les sites du groupe :