Recherche

L’Association pour une agriculture écologiquement intensive existe depuis 7 années. Elle a rassemblé beaucoup d’idées pour élaborer une voie possible pour l’agriculture française des 15 à 20 ans qui viennent.

A l’occasion de la dernière Assemblée Générale, l’association ayant décidé comme prévu de disparaître une fois sa mission terminée, elle présentera une perspective qui pourra prolonger et amplifier le développement de l’agroécologie.

Les aspects suivants seront en particulier abordés :

  • Comment consolider l’agroécologie ?
  • Comment garantir la survie économique de l’agriculture familiale agroécologique ?
  • Quelles formes pourrait prendre l’agriculture collaborative ?
  • Comment l’ancrer davantage dans les territoires ?
  • Comment pourrait-elle gagner en flexibilité ?
  • Pourrait-elle devenir à part entière une « bioéconomie » ?
  • Pourrait-elle se mettre sur une trajectoire de qualité tirée par l’exportation ?
  • Comment ces agriculteurs pourront-ils devenir de plus en plus innovants ?
  • La recherche saura-t-elle s’adapter à cette évolution ?
  • Comment les agriculteurs pourront-ils devenir la principale composante des politiques environnementales concernant la nature ?
  • Comment le monde agricole pourrait-il prendre en main les activités de services de la nouvelle ruralité ?
  • Comment le numérique va-t-il bouleverser l’agriculture et la ruralité ?
  • Quels sont les principaux espoirs en matière de génétique, de biochimie et de bioinspiration ?
  • Sera-t-il possible que les agriculteurs maîtrisent ces évolutions, pour ne pas tomber dans de nouvelles dépendances ?
  • Quelles mutations pourrait connaître la propriété de la terre ?
  • Quels sont les moyens financiers qui pourraient permettre cette mutation ?

Pour en débattre, rendez-vous le 5 décembre de 10h30 à 13h, amphi du parc. Entrée gratuite.