Nous vous accompagnons dans votre recrutement d’un.e apprenti.e-ingénieur.e agronome

L’entreprise est un partenaire incontournable de la formation de nos étudiants. Le Career Center de l’ESA vous permet de déposer votre offre en toute simplicité et en quelques clics. Votre offre sera traitée dans les plus brefs délais et consultable par tous nos étudiants. Si vous déposez une offre pour la première fois sur notre Career Center, merci de vous créer un espace recruteur qui vous garantira une meilleure réactivité en termes de mise en ligne et une optimisation de consultation des offres.

Publiez une offre

Découvrir le calendrier d’alternance

Les 156 semaines sur 3 ans du contrat d’apprentissage se répartissent ainsi :

  • missions en entreprise : 86 semaines (dont 9 semaines à l’international)
  • congés : 15 semaines
  • formation à l’ESA (ou dans les écoles partenaires) : 55 semaines

Un rythme où l’apprenti est présent pour de longues séquences en entreprise :

  • 15 semaines en fin de première année,
  • 11 semaines en fin de 2ème année,
  • 8 à 9 mois en fin de contrat

Téléchargez le semainier d’alternance [fichier pdf]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les 8 grandes étapes de formation d’un.e apprenti.e ingénieur.e

Quel que soit le choix de filière, le cycle de formation par apprentissage est structuré en 8 grandes étapes sur les 3 années d’apprentissage. D’un point de vue académique les deux dernières années sont destinés à la spécialisation de l’ingénieur.

 

 

 

 

 

 

 

1re année d’apprentissage

  1. Étape 1 | Intégration en entreprise (et remise à niveau) : L’entreprise confie à l’apprenti des missions qui vont lui permettre une bonne intégration dans l’entreprise et une bonne compréhension des outils scientifiques et technologiques à maîtriser pour l’exercice du métier. Une des missions doit donner lieu à un travail bibliographique de nature scientifique (en lien avec une problématique technique en entreprise)
  2. Étape 2 | Formation à la compréhension de l’entreprise et de son environnement – Culture générale ingénieure
  3. Étape 3 | Formation à la compréhension de l’entreprise et de son environnement (suite) – Technologie, statistiques
  4. Étape 4 | Mission à l’international en fin de première année (9 semaines minimum) : L’entreprise envoie l’apprenti en mission à l’international (chez un client, un fournisseur ou autre partenaire) avec le double objectif d’acquisition de compétences de nature technique (ou étude de marché) et ouverture culturelle. Le pays de destination est de préférence anglophone sauf si l’apprenti a validé le TOEIC ; la destination pourrait être en lien avec la langue vivante 2 pratiquée à l’ESA. Le nombre de semaines minimum est de 9 semaines sur 12 ou 14 disponibles. L’évaluation sera faite conjointement par le maître d’apprentissage (qui entrera en relation avec le tuteur dans l’entreprise d’accueil) sur les objectifs d’acquisition de compétences et l’ESA qui propose une session de formation à l’interculturel pour accompagner cette mission.

 

2e année d’apprentissage

  1. Étape 5 | Spécialisation – outils de l’Ingénieur
  2. Étape 6 | Mission recherche & développement (3 mois minimum) : Le maître d’apprentissage confie à son apprenti une mission lui permettant de participer à la mise au point d’un produit ou d’un service innovant pour l’entreprise. Ce travail peut se réaliser en autonomie ou au sein d’une équipe en charge d’un projet innovant. Ce travail peut débuter dès le début de la 2ème année. L’objectif est de permettre à l’étudiant ingénieur de « découvrir le fonctionnement d’organismes ou de services d’entreprise dont le métier est de produire des connaissances scientifiques (recherche) et/ou de conduire des processus d’innovation (recherche appliquée, R&D, transfert de technologie)».
     
    Exemples de missions RI ayant été confiées à des apprentis-Ingénieur :

    1. Productions animales : optimiser la caractérisation de la qualité de la viande de porc en abattoir, digestibilité et indice de consommation chez le poulet de chair, détection de l’acétonémie chez la vache laitière en début de lactation via la composition du lait
    2. Productions végétales : mise en place et suivi d’un essai désherbage alternatif en monoculture maïs dans les Landes, étude de l’efficacité d’un bio-fertilisant dans la culture d’oignon Allium cepa, le contrôle de l’oïdium en viticulture à l’échelle du système de culture
    3. Industries agro-alimentaires : mise au point d’une recette adaptée de pailleté Kosher, évaluation des moyens dont l’objectif est d’allonger la durée de vie des découpes de volailles crues
    4. Territoire et Environnement : étude de la contribution des ouvrages de l’entreprise à la Trame Verte et Bleue, prise en compte de complexes hydrauliques dans un projet d’aménagement urbain
    5. Pilotage de l’entreprise / Commerce et Marchés : étude sur la valeur réelle d’une entreprise agricole, mise en place d’une procédure d’échantillonnage et d’analyse pour la mise en marché de sarrasin

 

3e année d’apprentissage

  • Étape 7 | Spécialisation (suite)
  • Étape 8 | Mission projet ingénieur : Cette mission est située en fin de contrat d’apprentissage à une période où l’apprenti est présent dans l’entreprise pendant 8 à 9 mois environ. Il s’agit pour l’apprenti de réaliser un travail de recherche, étude, développement, conduite de projet relativement conséquent et d’intérêt pour l’entreprise. L’apprenti doit faire preuve d’initiative et mobiliser ses compétences techniques et scientifiques.
    L’apprenti prend appui sur cette mission pour réaliser le mémoire de fin d’études demandé par l’ESA. La méthodologie de conduite de projet est appliquée obligatoirement à cette mission (des documents intermédiaires (cahier des charges, étude de faisabilité, planification, suivis) seront évalués par le professeur référent de l’apprenti).
     
    Exemples de missions Projet Ingénieur ayant été confiées à des apprentis-Ingénieur :

    • Productions animales : mise en place d’un observatoire des grands troupeaux de vaches laitières en France, étude de la mise en place dans la filière poulet de chair d’un produit « Planète Positive ».
    • Productions végétales : le nouveau gène majeur de résistance au flétrissement bactérien chez l’aubergine européenne, création d’un OAD permettant d’évaluer l’efficacité de leviers agronomiques en désherbage contribution à l’étude de l’oxygénation des vins durant l’élevage.
    • Environnement et aménagement : limitation des pollutions diffuses d’origine agricole dans un bassin versant de la Gouaougue, inventaire, étude, analyse et amélioration du dispositif des suivis des Contrats Territoriaux Milieux Aquatiques.
    • Pilotage des Entreprises/ Économies et marchés : développer une « approche prévention » dans l’accompagnement des exploitations agricoles, mise en place d’une filière d’approvisionnement de tourteau de soja biologique provenant de Chine.

Autres missions professionnelles confiées par le Maître d’Apprentissage

Placé en situation d’autonomie, l’apprenti-ingénieur est susceptible de se voir confier des missions par son Maître d’Apprentissage qui ne seront pas évaluées dans le cadre de la formation à l’ESA. Ces missions doivent être de niveau ingénieur, contribuer à la formation de l’apprenti et permettre à l’apprenti de mener à bien ses missions académiques. Elles se déroulent tout au long des 3 années sur les périodes en entreprise

Téléchargez la note de présentation détaillée et les conditions financières [fichier pdf]