Accès direct au contenu

Suivez nous sur

>
Connexion à l'intranet

mot de passe oublié

Ecole agricole Groupe ESA

reprendre ses études avec un accompagnement sur mesure

Accueil > Formation > CERCA > reprendre ses études avec un accompagnement sur mesure

Nadia - BEPA, Bac Pro CGEA option cheval

  • imprimer
  • Version PDF
  • Partager sur

J'ai 20 ans, j'habite en Alsace. J'ai suivi au lycée la filière scientifique, je devais rentrer en classe préparatoire pour faire une école militaire : mon grand père m'a donné la passion des armes et des explosifs...

Mais une autre passion s'est révélée plus forte: celle du cheval. J'ai été championne de France junior de saut d'obstacle en 1996... Si j'avais fait une école militaire, les mutations ne m'auraient pas permis de m'occuper d'un cheval.
J'ai donc arrêté la filière scientifique, pris une année sabbatique, contacté la Chambre d'Agriculture du Haut-Rhin et mon projet a peu à peu pris forme: m'installer en agriculture comme éleveuse de chevaux, puis monter une ferme équestre, dresser des chevaux de loisir, plus tard peut-être élever et préparer des chevaux de concours.

La condition pour s'installer: un diplôme de niveau IV. Je n'avais pas envie de retourner en classe avec des plus jeunes ; la Chambre d'Agriculture m'a parlé entre autres, du CERCA; j'ai commencé par un BEPA CGEA option grandes cultures pour apprendre à produire des fourrages pour les chevaux ; je suis actuellement en 2ème année de Bac Pro CGEA option Production du cheval.

Pendant mes années de BEPA, je travaillais en même temps, je trouvais des jobs étudiant. Depuis que je suis en 2ème année de Bac Pro, j'ai arrêté à cause du stage obligatoire, ce qui me permet de me consacrer entièrement à mes études. Pour les cours à la maison, il faut savoir s'organiser et avoir une bonne méthode de travail.

Les sessions représentent pour moi un gros éffort: Angers est loin de l'Alsace, mais on peut rencontrer des professionnels et échanger avec les enseignants dont l'aide est précieuse en particulier pour le rapport de stage. Cette formation n'est pas scolaire, elle permet de mûrir ses objectifs professionnels, au cours des sorties et des stages ; elle me conforte dans mon projet d'agriculture verte, respectueuse, ouverte sur la société.

Le début d'année a été difficile pour moi, car l'été précédent a été consacré au stage ; j'ai enchaîné avec un camp scout et j'ai dû beaucoup m'investir les deux premières semaines.

Avant mon installation, je pense préparer par apprentissage, dans une école près de Strasbourg, le brevet de d'Educateur et Enseignant Sportif pour pouvoir faire du monitorat équestre.

>>>retour aux témoignages



Se former à distance

AVEZ-VOUS LE PROFIL?


 





Consulter les brochures institutionnelles

Rechercher un article

Rechercher un article

Retrouvez tous
les sites du groupe :