Recherche

« J’ai 30. Je suis associé dans un cabinet d’architectes paysagistes sur le Bassin d’Arcachon. J’ai fait une Licence Aménagements Paysagers à distance à l’ESA. »

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

« Ce qui me plaît le plus, ce sont les choses nouvelles. J’apprends des choses tous les jours sur la partie technique car on suit les travaux des aménagements, on fait beaucoup de particulier. Ce qui me plaît, c’est d’être resté sur quelque chose que je savais faire, de continuer à explorer ce métier. Je fais aussi pas mal d’infographie paysagère dans le bureau d’études (3D, croquis, coupes, plans techniques, etc.). Je suis multifacette, et ça me plaît de ne pas être toujours sur le même projet. »

Pouvez-vous nous parler de votre secteur d’activité ?

« L’aménagement paysager est très vaste. Mon secteur d’activité est spécialisé : c’est le jardin de particulier haut de gamme. On fait beaucoup de maisons secondaires sur le Bassin d’Arcachon qui est devenu très touristique. On a beaucoup de projets dans des belles situations géographiques avec des belles vues, de beaux bâtis, des architectes avec des bâtis qui nous proposent des concepts sympas. Nous sommes entendus, écoutés, pris en considération, et nous réalisons des projets jusqu’au bout. Quand cela se tient, les résultats ne sont pas mal du tout. »

Les liens entre votre formation et votre métier ?

« C’est surtout ce côté travail sur ordinateur au bureau. Avant, j’étais technicien donc je regardais surtout ce qui se passait sur le terrain. Je me suis vraiment perfectionné sur le travail des logiciels assistés par ordinateur. Je fais de jolis plans 3D, grâce à la Licence, d’avoir perfectionné ce côté-là. La licence m’a ouvert sur ces différents moyens de rendus visuels. Il y a  aussi la vision du gestionnaire d’entreprise étant donné que je suis associé dans l’affaire.  La Licence m’a apporté un regard fiscal et un regard de gestion sur l’entreprise. »

Un message pour un étudiant qui envisage la même formation ?

« L’aménagement paysager est un milieu très vaste, il ne faut pas se décourager, ce n’est pas en 2-3 ans que l’on devient paysagiste, mais plutôt en 10-20 ans. Je pense que la Licence est un bon apport de compétences importantes à avoir pour travailler dans l’aménagement paysager. Je parle vraiment d’un savoir-faire, de savoir montrer ce que l’on a dans la tête et ce qu’on envisage. La Licence m’a pas mal aidé, j’étais assez brouillon et la Licence est un bon apport de connaissances pour cela. »