De l’œnotourisme au développement agroécologique : l’éco-œnotourisme est-il possible ?

Le 18 juin 2021 à l’École Supérieure d’Agricultures (ESA), Angers (France)

Aujourd’hui, l’un des défis principaux de la filière vitivinicole est de répondre, à son échelle, à l’urgence environnementale tout en préservant sa viabilité économique et la qualité de sa production.

Alors que les vignobles se sont ouverts et adaptés à l’œnotourisme depuis les années 2000, ce colloque vise à comprendre la manière dont l’activité œnotouristique peut favoriser les efforts consentis par les vignerons en faveur d’un développement agro-écologique, voire l’impulser. Un « éco-œnotourisme » est-il pleinement envisageable ? Selon quelles modalités et avec quels acteurs ?

S’inscrire

Au programme

Session 1 : Tourisme rural, oenotourisme, tourisme gourmand : la possibilité d’un tourisme durable ?

  • L’éco-oenotourisme, du concept à la pratique : paysage, biodiversité, écoconception des caves. Joël Rochard, VitisPlanet, Expert OIV
  • Art et enjeux environnementaux dans les offres oenotouristiques. Sophie Lignon-Darmaillac, Géographe, Sorbonne-Université
  • Le tourisme gourmand ou l’incorporation de la biodiversité locale. Olivier Etcheverria, Géographe, Université d’Angers-UFR ESTHUA Tourisme et Culture

Session 2 : La patrimonialisation des vignobles au service du développement durable ?

  • Patrimonialisation de la vitiviniculture et enjeux de durabilité : le cas de la Champagne viticole. Elsa GATELIER, Praticienne-chercheure indépendante et membre associée au Laboratoire REGARDS (Université de Reims Champagne-Ardenne) et Sylvie JOLLY, Praticienne-chercheure indépendante et membre associée à l’EIREST (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • Patrimonialisation et durabilité des vignobles dans le Val de Loire. Amélie Robert Géographe, UMR CITERES (CNRS, Université de Tours)
  • Entre patrimonialisation et médiation culturelle, comment la destination oenotouristique remodèle l’attractivité d’un territoire en évitant l’écueil de la disneylandisation ? France Gerbal-Medalle, Consultante en OEnotourisme & Docteure en géographie, Laboratoire LISST/Dynamiques Rurales, Université de Toulouse

Session 3 : OEnotouristes et consommateurs de vin, alliés de la transition agroécologique ?

  • Par-delà terroir et culture : oenotourisme, consommation et représentations de la nature. Tristan Loloum, Institut de Géographie et Durabilité, Université de Lausanne
  • Un paysage riche en biodiversité, atout pour l’oenotourisme ? Etude de cas en Val de Loire. Nashidil Rouiaï, Géographe et Chercheuse, ISVV, UMR Passages, École Supérieure d’Agricultures
  • La préférence des consommateurs pour la biodiversité dans les vignobles : utilisation de la méthode d’expérimentation des choix pour comparer les cas. Chiara Mazzocchi, Giordano Ruggeri, Stefano Corsi, Département Agriculture et sciences Environnementales, Université de Milan, Italie

___

Aller + loin