L’éco-œnotourisme est-il possible ?

La filière vitivinicole a connu de nombreux bouleversements depuis les années 1980. Aujourd’hui, l’un de ses défis principaux est de répondre, à son échelle, à l’urgence environnementale tout en préservant sa viabilité économique et la qualité de sa production.

Alors que les vignobles se sont ouverts et adaptés à l’œnotourisme depuis les années 2000, ce colloque vise à comprendre la manière dont l’activité œnotouristique peut favoriser les actions consenties par les vignerons en faveur du développement durable et de la transition agro-écologique, voire les impulser. Un « éco-œnotourisme » est-il pleinement envisageable ? Selon quelles modalités et avec quels acteurs ?

Au programme

  • Jour 1 : excursion dans les vignobles d’Anjou et du Saumurois
    Étude de cas sur place dans deux vignobles afin de faire vivre aux participants une expérience œnotouristique complète dans des vignobles engagés dans la transition agro-écologique.
  • Jour 2 : colloque transdisciplinaire
    Le colloque sera divisé en trois sessions et composé de neuf interventions scientifiques. Chaque session permettra d’ouvrir un échange avec le monde socio-économique. L’objectif étant de faire progresser les connaissances, de fédérer les acteurs scientifiques et d’impliquer les professionnels du secteur.

Conférenciers :

  • Olivier ETCHEVERRIA (Université d’Angers)
  • Elsa GATTELIER et Sylvie JOLLY (Université de Reims)
  • France GERBAL MEDALLE (AOC Tourisme).
  • Sophie LIGNON DARMAILLAC (Université Paris-Sorbonne)
  • Tristan LOLOUM (Université de Lausanne)
  • Chiara MAZZOCCHI (Université de Milan)
  • Amélie ROBERT (Université de Tours)
  • Joel ROCHARD (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin)
  • Nashidil ROUIAÏ (École Supérieure d’Agricultures)

___

Aller + loin