Recherche

Étudier comme nulle part ailleurs

Vous souhaitez poursuivre votre formation avec le statut étudiant, choisir la voie de l’alternance ou  suivre un enseignement à distance, les modalités proposées par l’ESA sont nombreuses et varient selon la formation souhaitée. Quelle que soit votre formation ou la formule choisie, l’ESA facilite l’acquisition de méthodes et techniques pour savoir se former et s’informer par soi-même.

Poursuivre ses études à l’ESA, c’est bénéficier du cadre propice à votre épanouissement d’une école spécialisée en agriculture. Vous vous enrichirez des échanges avec les enseignants, avec les autres étudiants lors de travaux de groupe et dans les associations.

50 formations du Bac au Doctorat…

…Dans 7 grands domaines en lien avec l’agriculture

 

Choisir la bonne formule

Formule à temps plein

Poursuivre ses études en formation à temps plein, c’est continuer sa formation comme étudiant (cours en amphi, interventions de professionnels, travaux de groupes, apprentissage individuel…) en profitant de la vie sur le campus (activités sportives et culturelles, associations…). Les étudiants acquièrent une formation pratique, doublée d’une expérience en situation professionnelle.

Formule alternance

Du BTS au diplôme d’Ingénieur ESA, l’alternance, en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, implique pour les étudiants un rythme de périodes de cours et de périodes en entreprises.

Choisir la « formule alternance » c’est :

  • Acquérir une véritable expérience professionnelle
  • S’intégrer dans une équipe
  • Mettre directement en pratique en entreprise les notions acquises en cours
  • S’appuyer sur une pédagogie qui part du vécu en entreprise
  • Bénéficier d’un double tutorat : le maître d’apprentissage ou tuteur et le professeur
  • Avoir un statut de salarié
  • Suivre une formation sans frais de scolarité.

Selon les formations, il existe deux types de contrats possibles pour la formule alternance :

  • L’apprentissage pour les jeunes de 16 à 30 ans (justifiant d’un niveau scolaire en adéquation avec la formation)
  • Le contrat de professionnalisation pour les jeunes de 16 à 25 ans et aussi pour les demandeurs d’emploi (sans condition d’âge) dans une démarche de réorientation professionnelle.
Formule à distance

L’enseignement à distance permet d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles et de progresser à son rythme. Compatible avec d’autres activités personnelles ou professionnelles, cette formule facilite votre progression par des sessions de regroupement et d’un accompagnement personnalisé.

L’enseignement à distance s’adresse :

  • aux salariés qui veulent se promouvoir ou changer de métier
  • aux personnes en recherche d’emploi
  • aux jeunes qui veulent se former en dehors du cadre scolaire
  • aux personnes en faible mobilité
Formation continue

Les salariés ayant une expérience professionnelle minimale ont la possibilité de reprendre des études grâce à différents dispositifs : plan de formation, CPF, CIF, Contrat de professionnalisation. A distance, en alternance ou à temps plein, la formation continue permet au salarié de :

  • reprendre ses études pour évoluer ou se reconvertir
  • actualiser ou perfectionner ses compétences
  • adapter rythme, durée, financement et organisation des études à sa situation personnelle
  • s’enrichir des échanges avec des publics variés grâce à la mixité des groupes de formation.

En choisissant la formation continue à distance, le salarié peut réaliser ses projets sans quitter son emploi et bénéficier d’un dispositif pédagogique entièrement conçu pour l’enseignement à distance.

Choisir la bonne formation

Vous spécialiser

BTS : plus qu’un diplôme, un profil

Le BTS est une formation à Bac +2 qui vous donne un diplôme recherché par les entreprises, tout en laissant ouvertes d’autres portes si vous souhaitez pousser plus loin vos études.

« Faire son BTS à l’ESA, c’est bénéficier d’une dynamique d’enseignement supérieur » Odile Ginestet, Responsable programme BTS

Licence professionnelle et Bachelor : approfondir un thème

Faire une Licence professionnelle, c’est viser le premier niveau de diplôme supérieur européen (niveau L). C’est aussi une année de transition entre le statut d’étudiant et celui de salarié. Pendant 12 mois, vous construisez votre projet professionnel à partir de vos savoir et maîtrises techniques acquises précédemment. A travers les travaux pédagogiques, les échanges avec nos intervenants professionnels, vous approfondissez les thématiques de votre choix. La diversité des parcours des autres étudiants, la qualité des équipes pédagogiques et la possibilité d’assister à des conférences à l’ESA, vous enrichissent.

« Jeune diplômé, les entreprises vous reconnaissent des qualités d’organisation et d’autonomie : vous obtenez des postes de cadres intermédiaires. » Hélène Rongeot, Responsable programme Licence pro

Agricadre : commerce et gestion en agriculture et agroalimentaire

  • Vous êtes curieux, vous voulez élargir votre horizon, vous voulez comprendre les décisions des entreprises et y prendre part ? La découverte de l’entreprise, ses rouages, son environnement est au cœur de la formation Agricadre.
  • Vous avez choisi des études courtes et vous voulez poursuivre par étapes ?

Agricadre est un cursus généraliste en 2 ans. Les admissions directes en Master 2 spécialisé sont possibles ensuite.

Quelle que soit la filière technique agricole que vous maîtrisez (végétale, animale, spécialisée…), Agricadre la complètera en commerce et en gestion. Vous aurez ainsi un profil combinant technique et management, recherché par les professionnels.

« Avec un taux d’insertion élevé à des postes à responsabilités, Agricadre est un tremplin professionnel, accéléré par le parcours en Contrat de professionnalisation. » Anne Prudhomme, Responsable programme Agricadre

Master : formation d’excellence

Après un diplôme de niveau L (Bac+3), les Masters sont des formations d’excellence, d’une durée de 1 à 2 ans, qui associent :

  • Dimension et reconnaissances internationales
  • Expertise dans un domaine de compétence précis
  • Double compétence technique et stratégique (marketing, management, commerce)

Réalisés en collaboration avec plusieurs partenaires étrangers, ils permettent d’obtenir un niveau M (Bac+5).

Devenir ingénieur

Ingénieur ESA : généraliste, passionné de SVT

En formule étudiante ou par apprentissage, devenir ingénieur ESA c’est choisir d’être un généraliste, spécialisé dans une filière professionnelle. Vous aurez une connaissance approfondie d’un secteur d’activités grâce aux majeures.  Deux années pendant lesquelles vous avez de multiples possibilités pour piloter votre parcours et votre profil en accord avec votre projet professionnel. Vous construisez vos compétences grâce à des apports théoriques, à l’expertise et l’aide des enseignants, des mises en application concrètes avec les projets confiés par les entreprises… mais aussi grâce aux stages, au séjour d’étude à l’étranger, aux modules spécifiques…

« Un ingénieur ESA est un généraliste passionné par les SVT, capable de saisir les problématiques complexes d’un monde agricole en pleine mutation » Marinas Pourrias, Responsable programmes Ingénieur ESA et Masters.

Organiser son cursus, poursuivre ses études

L’ESA facilite les accès qui mènent d’un niveau de formation à un autre. Vous pouvez ainsi commencer par un cursus court, puis décider d’enchainer sur une autre formation. Vous pouvez aussi intégrer directement une formation agricole dite « longue » (comme la formation Ingénieur de 5 ans après le bac).

Dans certains programmes, comme Agricadre ou Ingénieur, les passerelles peuvent aussi prendre la forme d’un double diplôme soit avec une université agronomique internationale soit avec une grande école de commerce.

Des métiers d’avenir

Avec des taux de réussite importants aux examens dans tous nos programmes, nos formations professionnelles agricoles permettent à nos diplômés d’exercer des métiers variés tels que :

  • Producteur, ingénieur, technicien commercial, chercheur, entrepreneur, chargé d’études, consultant, chef de rayon…
    De nombreuses débouchés, dans des secteurs aussi divers que : l’agriculture, l’alimentation, l’aménagement du territoire, l’environnement, la recherche, la banque, le commerce international, la distribution, le marketing, la formation, le conseil…