Accès direct au contenu

Suivez nous sur

>
Connexion à l'intranet

mot de passe oublié

Ecole agricole Groupe ESA

Projets de recherche en cours

Accueil > Recherche > Projets de recherche en cours

Recherche tous

PROJET UR LEVA : Agrinnov (2011 - 2014)

  • imprimer
  • Version PDF
  • Partager sur

Indicateurs de l’état biologique des sols agricoles

Organisme chef de file : Observatoire Français des Sols Vivants

Partenaires : Groupe ESA d’Angers, UMR EcoBio Université Rennes I, Observatoire français des sols vivants, CA49, UMR MSE-plateforme GenoSol INRA Dijon, Unité INFOSOL INRA Orléans, ISARA LYON, IFV, ITAB

Financements : CASDAR, Région des Pays de la Loire

Contact à l’ESA : Mario Cannavacciuolo enseignant- chercheur en biologie du sol
Email : m.cannavacciuolo@groupe-esa.com

OBJECTIFS 

L’objectif de ce projet est de valider les outils et le mode opératoire de transfert et de formation qui permettront de mettre en fonction un réseau de veille à l’innovation agricole sur le thème : impact des pratiques agronomiques sur la vie biologique des sols.
La stratégie employée sera d’identifier les bioindicateurs opérationnels utilisables dans un réseau de sites agricoles pour évaluer les impacts environnementaux et agronomiques des pratiques agricoles. Ces bioindicateurs cibleront deux composantes biologiques majeures des sols : la faune du sol et les communautés microbiennes.
En parallèle, des indicateurs d’évaluation agronomique simplifiée et de terrain seront aussi mis en place ce qui permettra d’interpréter l’état biologique de sols en fonction des résultats des indicateurs agronomiques et plus largement en termes de services agro-écosystémiques.
Le réseau de sites agricoles ciblera plus spécifiquement les grandes cultures et la viticulture et intégrera des situations pédoclimatiques et agricoles contrastées à l’échelle de la France.

L’objectif comporte un enjeu fort à développer les cadres et les outils d’information et de formation sur ces indicateurs, à destination des agriculteurs, afin que ces derniers se les approprient techniquement au point de savoir les interpréter et piloter leurs itinéraires techniques en fonction des résultats.


RESULTATS ET VALORISATIONS ATTENDUS

Grâce au réseau national de parcelles agricoles et aux partenaires scientifiques impliqués, ce projet devra aboutir à :
• la validation d’une liste de bioindicateurs pertinents et robustes sur une grande diversité d’itinéraires techniques,
• l’élaboration d’un cahier des charges qui permettra aux agriculteurs d’interpréter l’impact de leurs pratiques sur la vie biologique de sols et donc l’équilibre entre leurs performances agronomique et environnementale,
• la mise en place de nouvelles techniques de l’information et de la communication dans la diffusion et le transfert des savoirs entre la recherche et les agriculteurs, et réciproquement.

Les modes de valorisation envisagés :

• Publications scientifiques dans des revues de rang A en agronomie, écologie, environnement.
• Communications dans des congrès d’agro-écologie.
• Organisation d’un colloque sur les sols tous les ans sous la forme de journées de l’innovation Agricole.
• Organisation de formation continue dédiée aux agriculteurs et utilisateurs des sols via les organismes formateurs impliqués dans le projet.
• par la voie du RMT « Sols et Territoires ».

Actualités du LEVA

Toutes les actualités recherche

Voir aussi

Projets de recherche en cours  

Publications et consultances

Offres de stage ou de thèse

 

 

Rechercher un article

Rechercher un article

Retrouvez tous
les sites du groupe :